Dossard Solidaire

  Le Trail des Brasses a décidé cette année de venir en aide à Géraldine Parchet et de financer une partie de ses prothèses auditives en proposant des dossards solidaires.

Dsc 3459

 

" Je suis atteinte d'une maladie auditive, une dégénérescence de l'oreille. Je n'entends presque plus les sons aigus indispensables à la parole. Du coup, je vis dans un monde de bruits plus ou moins sourds où la parole ressemble à du charabia ! Cela me pose des problèmes dans les lieux où il y a du monde  car je ne peux plus converser correctement, il faut alors que je lise entièrement sur les lèvres des interlocuteurs. Pour suivre les conversations avec plus de trois ou quatre personnes, au restaurant, en famille, ça devient très compliqué... j 'ai perdu l'intérêt et l'attrait de sortir....

Puis j'ai eu les premières prothèses. Ca a été de la folie de découvrir les voix de tous ceux qui m'entourent et de réapprendre les sons oubliés par mon cerveau tel que la pluie...! Et les prothèses ont vieillies, elles sont préconisées pour une durée de vie de 5 ans et les miennes ont 10 ans. Elles sont donc trop vielles pour palier à ma perte d'audition qui augmente.

J'ai fait une demande de financement qui a été refusée. Mon employeur doit en faire une également mais je ne vois rien venir. Après une année à se battre pour trouver des financements, je commence à baisser les bras. Ma vie sociale s'est réduite, mes sorties avec les enfants aussi car je leur demande trop d'entendre pour moi et je n'aime pas beaucoup ça: ils ont le temps de s'occuper de leurs anciens !

Grâce à vous, j'ai relancé la machine ! Un immense merci ! comment vous féliciter tous ? "

Témoignage de la course:

" Oui la course a été dure bien sure cette année car j'ai eu une intoxication alimentaire les jours précédents: je n'avançais pas et finalement j'ai gagné 3 minutes par rapport à l'année dernière !

Je m'étais super entraînée cette année avec Nanuq qui a été formidable sur le parcours: lorsqu'on s'est retrouvé dans le brouillard, elle suivait la trace des autres coureurs passés devant moi ! Super bosse la Nanuq !...j'étais lourde en haut ! plus de repère, plus de jus !... Au ravitaillement, j'ai bien trouvé de l'eau et Nanuq a su trouver deux bassins et une rivière le long du parcours. J'ai eu juste à la lacher 2 min pour qu'elle se rafraîchisse.

Et j'ai fini alors que je pensais abandonner au 8ème km !.... Jamais abandonner...Abandonner c'est comme si une partie de moi mourrait, alors non ! "

Petit message aux bénévoles:

" Chers bénévoles, chers tous ! Vous êtes Là si près de nous, coureurs, et nous ne  vous remarquons pas tous comme il se doit le jour de la course...Vous êtes Là devant nous ! Après nous ! Vous avez plus froid, plus chaud que nous coureurs sur cette belle piste des Brasses et nous le remarquons pas toujours...Vous nous encouragez, vous nous mettez en sécurité, vous nous apportez vos sourires et bien plus encore...et nous le voyons  pas toujours. Alors dimanche quand vous serez là au bord de piste et que vous nous encouragerez, sachez que que vous nous faites monter jusqu'au sommet de la pointe des Brasses ! car c'est votre soutien qui nous porte et qui fait de nous des gagnants à chaque pas effectué ! Alors MERCI !MERCI ! d'être là afin que nous pussions courir ! "