Un parrain, Arnaud Lejeune

 

 i-VMA (Interview Variée à un Mystérieux Athlète) VIP de la semaine :

Arnaud Lejeune, révélation trail en 2012


28/06/2013 (écrit par Julien - Courir au Nord)

Cette semaine, c'est tout simplement la révélation de l'année 2012 en trail qui s'est prêtée aux questions de l'i-VMA : Arnaud Lejeune, 34 ans, habitant Megevette en Haute-Savoie et faisant partie des team Hoka et +Watt. Il est employé en tant que responsable d'un restaurant à Genève.

Arnaud, c'est un talent à l'état brut qui a rejoint le monde du trail il y a 3 ans seulement aprés avoir longtemps taper dans le ballon et participer aux 3e mi-temps au sein du FC Brevon. Sa rencontre avec le trail a été un véritable coup de foudre...Sportivement, il a quitté le ballon rond pour vivre sa nouvelle passion! Aujourd'hui, il fait parti des meilleurs trailers mondiaux à sa plus grande surprise! Une évolution rapide qui l'a vu passer du simple footballeur amateur à celui d'un redoutable trailer capable de se hisser sur le podium des plus grands trails mondiaux. Haut-savoyard, haut-niveau, ça colle plutôt bien! 

Lorsqu'il se présente sur la ligne de départ, il n'a qu'un objectif en tête : passer la ligne d'arrivée quelque soit la place qu'il occupe. Le mot "abandon" ne fait pas parti de son vocabulaire! 

Un petit aperçu de son palmarés déjà conséquent : En 2011, il a terminé 3e du trail des Allobroges, 4e de la CCC, 5e de la Sainté-Lyon et 11e des Templiers. L'année 2012 a été très fructueuse avec des victoires sur le trail des Allobroges, trail des Faverges, trail des Glières, le Guyan trail, trail des Fiz, le Verdon Canyon Challenge...des podiums sur le trail de Sommand (2e), trail des Glaisins (3e) et surtout une très belle 3e place sur le Grand Raid de la Réunion derrière le King Kilian Jornet et Antoine Guillon et devant d'autres grands noms du trail que sont Erik Clavery et Christophe Le Saux. Arnaud s'est fait réellement un nom depuis cette course où il a brillé en étant en quelque sorte la petite surprise du chef... Il faut signaler aussi ses places d'honneur sur l'UTMB (8e) et Eco-trail de Paris (7e).

Ce début d'année 2013 a été compliqué avec les blessures qui ont retardé son début de saison. Il est de retour depuis peu sur les sentiers mais toujours pas prêt pour renverser les montagnes puisqu'il est encore gêné par quelques petits pépins physiques. Cela ne l'a tout de même pas empêché de prendre la 2e place tout récemment sur le trail des Aravis(74km). 

Arnaud devrait encore faire parler de lui d'ici la fin de l'année, peut être dés la fin aout sur le mythique UTMB. Ces 4 lettres lui font touner la tête...

Partons à la découverte de ce champion d'une grande simplicité et qui ne réalise pas encore ce qui lui arrive...

 

Arnaud, quand et comment as-tu débuté la course à pied ?

"J’ai débuté la course à pied et plus précisément le trail en 2010 après plus de 25 ans de football.  En fait, j’ai commencé le trail en 2010 car des amis faisaient le trail des Allobroges dans mon village (58km et 4500 D+), et ils m’ont bien motivé pour le faire. J’ai donc arrêté le foot afin de m’entrainer pour ce trail, j’ai fait 2 petites courses de préparation qui m’ont déjà énormément plu et je suis arrivé au départ du trail des Allobroges..."

Que t’apporte ce sport ?

"Ce sport me permet de me surpasser, d’aller au maximum de mes possibilités sans dépendre de qui que ce soit comme pour les sports collectifs. Tout ne dépend que de soi-même et après 25 ans de sport collectif, cela fait du bien, je pense vraiment que j’avais besoin de ça!

Le trail me permet également de voir à chaque course de nouveaux paysages, nouveaux sentiers, de voyager, et de rencontrer beaucoup de personnes intéressantes."

Pourquoi t’es tu dirigé vers le trail et l’ultra?

"Après le trail des Allobroges que j’ai trouvé génial, j’ai donc tout de suite envisagé après cette course de faire la CCC l’année suivante et l’UTMB en 2012. C’était pour moi une suite logique...
Afin d'être prêt pour la CCC, j’ai donc augmenté mes entrainements en 2011 et fait d’avantage de courses. Sur la CCC, je finis avec étonnement 4ème! Sur cette course, je vais faire la rencontre de Christophe le Saux qui va accélérer beaucoup les choses car il me permet d’aller courir sur des trails à étapes en Guyane début 2012, et au Pérou début juillet 2012.
Durant 2012, j'ai fait énormément de courses et j'ai décidé d’aller faire le Grand Raid de la Réunion en octobre tellement j’ai soif de courses et de découvertes!!"

Est-ce que tu te sens plus à l’aise sur du trail long ou de l’ultra type UTMB?

"Je me sens bien sur les 2. Sur l’ultra, j’ai beaucoup moins d’expérience mais les quelques ultras que j’ai effectués se sont plutôt bien déroulés."

Après un début d’année compliqué, marqué par des blessures, tu as fait ton retour sur trail long avec le trail du Gypaète (73km), comment s’est déroulée ta course ? Les sensations reviennent-elles?

"J’ai eu de bonnes sensations jusqu’au 35ème kilomètre où j’étais en tête, mais après j’étais plutôt juste en endurance et les douleurs au dos et aux adducteurs se sont réveillées me créant beaucoup de doutes et de craintes de me retrouver à nouveau blessé.
En plus, le terrain était extrêmement glissant ce jour là et ce n’était pas tellement adapté à ma blessure avec des appuis très fuyants qui me provoquaient des douleurs au dos et aux adducteurs.
Malgré tout, j’étais super content d’être à l’arrivée et d’avoir bouclé une course de plus de 60 kilomètres alors que je ne faisais pas plus de 300 mètres il y a 3 mois en arrière."

Quelles seront tes prochaines courses ? Tes prochains objectifs ?

"J’ai participé le week-end dernier à l’Aravis trail 64km 4200 D+ ou j’ai souffert énormément du dos et du tibia, j'ai une périostite tibiale à droite pour couronner le tout...

Je crois que pour 2013, je suis condamné à toujours courir avec des douleurs en espérant que cela tienne jusqu’à décembre où je ferai une grosse coupure pour me soigner sérieusement. Mes prochaines courses seront :

-Restonica trail le 6 juillet (68km pour 5000m D+)

-Xtrail courchevel le 4 aout (54km pour 4400m D+)

-UTMB le 30 aout (168km pour 9600m D+)         -> arrivée à la 9ème place !

-UTAT (Ultra Trail Atlas Toubkal) le 3 octobre (105km pour 6500m D+)

-Course à étapes au Pérou sur 15 jours mi-octobre

-Transmartinique le 7 decembre (133km pour 5250m D+)"

Quelle est la course que tu rêves de remporter un jour?

"Mon rêve était de gagner un jour le trail des Allobroges dans mon village, chose que je pensais impossible quand j’ai commencé le trail! J’ai accompli ce rêve en 2012 et c’était génial de faire cela devant mes amis, ma famille et surtout avec mes filles et ma femme. A l’heure actuelle, je garde le même état d’esprit que lorsque j’ai commencé le trail, prendre le départ de la course et faire au mieux avec la forme du jour, rejoindre l’arrivée et surtout ne pas abandonner, je déteste cela. Je préfère finir dernier mais passer la ligne d'arrivée! Une fois l’objectif atteint, c'est-à-dire franchir cette ligne d’arrivée, si je suis bien classé c’est encore mieux...voilà tout. Mais il est vrai que c’est toujours agréable de monter sur un podium!

Pour résumer, je n’ai pas de rêve de victoire, j’ai déjà réalisé des performances loin de tout ce que je pensais être capable de faire et c’est déjà exceptionnel."

Tu as terminé 3e l’an dernier de la diagonale des fous et 8e de l’UTMB, comment décrirais tu ces 2 courses mythiques ?

"L’UTMB s’est transformé en une course nocturne de 100 kilomètres dans des conditions épouvantables. Je finis cette course content mais extrêmement déçu de ne pas avoir fait le parcours normal. Cependant cette course m’a forgé le mental avec ces conditions difficiles et donné une expérience de plus pour la suite.

Cette course reste mon objectif principal et je veux la boucler une fois dans ma vie. Une fois que cela sera fait, le reste ne sera que du bonus pour moi. J’espère que 2013 sera la bonne année.

Concernant la Diagonale des fous, elle a été exceptionnelle à tous les niveaux. J’ai réalisé la performance de ma vie en terminant 3ème, j’ai bouclé mon premier ultra trail de plus de 150 kilomètres, j’ai rencontré beaucoup de personnes intéressantes et sympathiques. J’ai pris un énorme plaisir durant cette course sauf peut-être la dernière descente sur Saint Denis où les jambes étaient très douloureuses, et chaque enjambée me faisait très mal aux cuisses. Je n’arrivais pas à croire que j’avais terminé 3ème de cette course, et je n'ai toujours pas l’impression de l’avoir fait, mais quand je regarde le classement c’est bien mon nom qui est inscrit!! Se retrouver sur le podium aux côtés du Maitre Kilian Jornet, du Métronome Antoine Guillon, du champion du monde du trail Erick Clavery et du Globe trotter Christophe Le Saux est plutôt incroyable pour quelqu’un comme moi qui vient de nul part...on pourrait dire l’inconnu Arnaud Lejeune!

J’aurais touché le haut niveau au moins une fois dans ma vie et c’est assez impressionnant surtout sur l’une des courses les plus mythiques au monde.

Enfin, mon retour à la maison avec plus de 50 personnes qui m’ont fait la surprise chez moi à 1h du matin, c’était très émouvant, j’étais vraiment au bord des larmes et je les remercie de cet accueil improbable! Je garderais cela dans ma tête toute ma vie, et j’espère retourner faire cette course un jour."

Ton meilleur souvenir d’athlète ? Une course qui t’a marquée ?

"Ma victoire aux Allobroges et la diagonale des fous."

 

 

 

 

 Ton pire souvenir d’athlète ?

"Mon seul abandon en trail l’année dernière au trail de l’Ardéchois. Une tendinite cuisse gauche couplée avec une grosse gastro la veille et le jour de la course m'ont contraint à l’abandon et pour ceux qui me connaissent bien, cela a été terrible pour moi. Je déteste l’idée d’abandonner."

Quelle est ta séance d’entrainement préférée ? Quel est ton lieu d’entrainement préféré ?

"Ma séance d’entrainement préférée est une sortie longue du week-end dans mes montagnes entre Bellevaux, mon village d’origine, et le village voisin Megevette où j’habite."

Combien d’heures t’entraînes-tu en moyenne par semaine ? Qui est ton coach ?

"Je m'entraine entre 10 et 15h par semaine. Je suis conseillé par Julien Rancon."

A quoi penses-tu lorsque tu cours de si longues distances? Qu'est ce qui te fait avancer?

"J’écoute de la musique, je pense à mes enfants, à la maison, les travaux à faire, les prochaines courses à venir, à mon travail…, un peu à tout ce qui gravite dans ma vie, mais je reste aussi très concentré sur la course, les prochains ravitos, la prochaine bosse, l’alimentation…"

Quelle a été ta plus longue/grave blessure ?

"Une fracture de la cheville au foot."

Une anecdote à raconter ?

"La veille de la diagonale des fous, où je me suis fais voler mes affaires de courses, ravitos… seul mes Hoka sont restées dans la voiture et c’était sans doute le plus important. Le reste, j’ai pu le racheter le matin même du départ de la course."

Quels sont tes autres loisirs/passions ?

"Entre le boulot, le trail, et la famille, je n’ai pas beaucoup de place pour d’autres passions. J’aime la pêche mais je n'ai malheureusement pas le temps d’y aller, la cuisine mais c’est pareil je ne pratique plus depuis longtemps. Je reviendrais à ces activités une fois le temps revenu pour cela.

Sinon j’adore faire d’autres sports comme le vélo, le ski de rando Alpinisme l’hiver qui prend un peu la place du trail à cette saison de l'année. Et bien d’autres sports...J’aime toucher à tous les sports quand l’occasion se présente."

As-tu une idole dans le sport ?

"Quand j’étais gamin, c’était Pascal Olmeta car j’étais gardien de but également. Aujourd’hui, je n’ai aucune idole. Je prends simplement exemple sur le parcours de certains trailers ou sportifs que j’apprécie et notamment Ludovic Pommeret qui a été le premier sur qui j’ai pris exemple, et toujours maintenant d’ailleurs..."

Quelle est la course qui te fait rêver ?

"Le Tor des Géants commence à grandir dans mon esprit, mais j’aimerais aussi participer à un raid aventure par la suite."

Quelle a été ta plus belle rencontre dans le monde de la course à pied ?

"Je pense à Christophe le Saux qui m’a fait faire un grand pas dans ce milieu, Ludovic Pommeret comme je vous ai expliqué précédemment, et Christophe Aubonnet ainsi que les membres de mon team Hoka One One qui m’ont énormément aidé jusqu’à aujourd’hui. Mais il y en a tellement d’autres que je ne pourrais pas tous les citer maintenant."

As-tu une habitude/rituel d’avant-course?

"J'effectue un footing de 30min et 4-5 lignes droites en accélération la veille de la course. Sinon rien qui sort de l’ordinaire le matin de la course, juste des réglages alimentaires comme tous quoi..."

Un aliment dont tu ne peux pas te passer ? Ton plat favori ?

"Le chocolat dont je suis accro. Mon plat favori ou mes plats favoris sont à base de fromage. Haut-savoyard je suis haut-savoyard je resterais."

Quelle est ta citation favorite ?

"Carpe Diem, même si elle n’est pas toujours facile à appliquer."

Question systématique de la rubrique : Quelle est ta VMA ?

"Pour dire la vérité, je ne la connais pas, je n'ai jamais fait de test VMA..."

Et pour finir quelle question aurais tu aimé que je te pose ?

"Est-ce difficile de cumuler travail sport et famille ?

Extrêmement dur, d’ailleurs je ne pense pas pouvoir garder le même rythme qu’actuellement pour l’entrainement et les courses encore longtemps. J’espère pouvoir faire encore une ou 2 bonnes saisons avec des entrainements soutenus et un maximum de courses si tout va bien et après j’aviserai."

 

Merci Arnaud, it's time to fly ;) bonne continuation!

 


 


 


                                                                                                       

arrivée UTMB 2012 - 8ème place


Grand raid de la Réunion - 3ème place en 2012